Le don de la justice – Zone ouest-américaine

Posted August 12, 2022

Reconnaissance éternelle pour les dons de nos fondateurs

Le don de la justice
Mary Genino, RSHM, Zone ouest-américaine

Avec tous les membres de l’Institut, notre famille élargie SHM, nos collègues et amis, nous, de la zone ouest américaine, Californie et Mexique, rendons grâce à notre Dieu pour l’engagement du P. Gailhac en faveur de la justice et pour avoir transmis ce don comme une partie de son héritage à l’Institut.

Le P. Gailhac n’a pas dit beaucoup de choses sur la justice de manière explicite, que j’ai pu découvrir, mais ses paroles et ses actions en disaient long sur cette vertu qu’il vivait implicitement dans tous les aspects de sa vie. Nous en trouvons la preuve dans sa défense et son soin des femmes et des enfants qui lui étaient confiés, dans ses conseils et sa supervision de nos premières sœurs et communautés, dans son dialogue avec les personnes en autorité, dans ses relations avec les autres et dans sa réponse aux besoins de son temps.

Gailhac, à sa manière tranquille et sans prétention, a vécu la justice d’une manière audacieuse et audacieuse.  Nous identifions le don de Gailhac pour la justice avec le prophète Michée. Gailhac a embrassé et vécu l’appel à “aimer tendrement, agir avec justice et marcher humblement avec Dieu”. Pour Gailhac, la justice est le chemin vers le règne de Dieu, est l’œuvre de la rédemption, et nous conduira à la vérité et à la sainteté.

Au sein de la WAA, nous chérissons ce don et cet engagement de Gailhac en faveur de la justice. Au fil des décennies, il nous a inspirés, nous a poussés à aller au-delà de nos peurs et de nos limites, et a influencé notre prise de décision. Il a profondément influencé notre réflexion sur les Écritures et la vie de l’Évangile, la manière dont nous avons choisi d’utiliser nos ressources, les personnes que nous faisons entrer dans notre sphère d’influence et les questions auxquelles nous consacrons notre énergie. Elle a déterminé avec qui nous nous associons ou nous nous affilions et a exigé que nous franchissions des frontières historiques et culturelles de longue date (conscientes ou inconscientes) et que nous nous attaquions aux dures réalités de notre histoire politique, économique et sociale qui continue à affecter négativement la capacité des gens à vivre pleinement leur vie.

Lettre 17

November 27, 2022

Colares, Sintra le 31 octobre 2022 Cher Père Gailhac Je vous écris après avoir beaucoup médité dans mon cœur le…

En Savoir Plus

L’année Jean Gailhac

November 13, 2022

L’année Jean Gailhac Le dimanche 13 novembre, la RSHM ouvrira l’année Jean Gailhac, commémorant la naissance de notre fondateur il…

En Savoir Plus